GFvideo generated by VideoLightBox.com
#
 
N'Zérékoré : les activités se déroulent normalement après le report de la marche initialement prévue ce jeudi 23 août
Nzkr le 23-08-2012
La marche prévue ce jeudi dans le cadre des évènements de Zogota
a été reportée à une date ultérieure suite à l’appel du Conseil des sages de N’Zérékoré de sursoir à cette manifestation.
 

Dans son message que les radios locales ont commencé a diffusé depuis mardi 21 août, le président du Conseil des sages, le patriarche Molou Hazaly Zogbélémou, a demandé à la population de sursoir à toute manifestation pour laisser la justice faire son travail dans cette affaire.

 

« Si vous sortez, et que vous faites des dégâts, les gens ne verront que ce vous avez fait. Quant à l’affaire de Zogota, elle sera mise de côté. Dès que vous l’évoquerez, ils ne vous diront que d’attendre. Attendre jusqu’à quand ? Je ne suis pas d’accord pour la marche. Vous population de Zogota, je vous demande de continuer à respecter ma voix comme vous l’avez commencé. Nous sommes à la recherche des auteurs de ces tueurs… » A lancé le vieux sage.

 

Ce jeudi matin, la radio rurale de N’Zérékoré a consacré l’essentiel de ses émissions à la sensibilisation pour le maintien de la paix dans la région notamment dans la commune urbaine de N’Zérékoré. Dans une émission enregistrée hier et diffusée ce jeudi matin, des responsables de la société civile, d’association de jeunes et de femme, ont dans les différentes langues de la région appelée les populations à vaquer à leurs différentes activités.

 

Si l’échec de la marche de ce jeudi est mis à l’actif du patriarche Molou Hazaly Zogbélémou, il faut signaler que les initiateurs de cette manifestation avaient déjà renoncé à leur initiative depuis le mardi 21 août. Au cours d’une réunion tenue au siège national du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD), des représentants de partis politiques à N’Zérékoré ont confié à notre reporter qu’ils n’étaient plus en conformité avec la loi en la matière. « Nous devions informer l’autorité 72 heures avant le jour de la marche. Nous ne sommes plus dans ce délai », nous a confié Me Antoine du parti CADRE.

Aux dernières nouvelles, les politiciens nous ont confié qu’ils tiendront une autre réunion ce samedi 25 août pour fixer une nouvelle date.
 En attendant, partout dans la capitale de la Guinée-forestières, les populations vaquent à leurs préoccupations quotidiennes.
 

Diawassou  
Copyright © 2012 villagecherif.com Tous droits réservés.

 Affaires Zogota 
 Vidéos - Audio - TV 

MUSIQUE sur GF
 Afrique 
Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de développement (BAD) va mobiliser 150 millions de dollars additionnels en appui budgétaire aux États atteints.
Un médecin libérien contaminé par Ebola, qui avait reçu une dose du sérum expérimental ZMapp, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre de la Santé a toutefois relevé des "signes d'espoir" quant à l'état de deux autres praticiens soignés par le même traitement.
Un expert de l'Organisation mondiale de la santé, opérant en Sierra Leone pour lutter contre l'épidémie d'Ebola, a contracté le virus à l'origine de la fièvre hémorragique, selon un communiqué publié dimanche par l'OMS.
L'ONU et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont promis samedi des moyens "sans précédent" au Liberia pour faire face à la propagation foudroyante du virus Ebola, qui menace les acquis de dix ans de paix dans le pays.
L'épidémie d'Ebola a atteint une telle vitesse de propagation qu'il faudra de six à neuf mois pour l'arrêter, a prévenu vendredi un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au Liberia, le pays le plus touché, où plus aucune région n'est épargnée.
A propos de nous
Contacte

©2012 -2014 villagecherif.com . Tous droits réservés.
info@villagecherif.com